HACKATHON HUG 2017 – projet d’authentification du nouveau-né gagne le 3e prix!

Riccardo Pfister Riccardo Pfister le 11 janvier 2018

C’est quoi un HACKATHON?

flyer Hackaton HUG

C’est le mariage entre un marathon et du ‘hacking’ mis au profit d’une cause importante. Le HACKATHON est une compétition entre une dizaine de groupes de 8-10 participants qui, chacun, travaille un sujet différent. Un jury indépendant décide à la fin des meilleurs projets. Pendant 36 heures non-stop, du 8 au 9.12.2017, une équipe de chercheurs, jeunes informaticiens et participants d’autres horizons, ont travaillé au centre d’innovation des HUG à un projet d’authentification par imagerie du nouveau-né.

C’est quoi une authentification?

L’authentification intervient en général après la phase dite d’identification, mais dans certaines situations, l’individu n’est pas ou pas encore connu. C’est le cas pour tous les nouveaux-nés. L’authentification permet de répondre à la question : « Est-ce que c’est vraiment cette personne ? ». Un authentifiant est un « code secret » unique. Il permettra par exemple immédiatement à la naissance de lier deux authentifications, celles de la mère et de son nouveau-né, sans le besoin d’avoir leur identité.

Pourquoi une authentification?

Quelque part, que ce soit en Haïti, en Syrie ou ailleurs, un nouveau-né dans l’incapacité de s’identifier, espérait qu’on le remette à sa propre mère… Une authentification est particulièrement importante en cas de crises humanitaires où mère et enfant sont parfois séparés. Mais qu’en est-il des vrais jumeaux que même leurs propres parents ont de la peine à différencier? De très grands efforts sont entrepris dans toutes les maternités du monde pour éviter un catastrophique échange de bébé. Avec une authentification à la naissance, ces rarissimes coïncidences avec perte du bracelet ne nécessiteront plus des investigations génétiques invasives, lentes et couteuses, sans parler des angoisses de la famille impliquée.

Comment notre projet propose de le faire?

Sans contact, une image infrarouge de la plante du pied ou de la main permet d’identifier les veines sous la peau. La disposition de ces vaisseaux est unique, un peu comme une empreinte digitale, mais elle ne peut pas être volé ou modifiée. Pour des questions de confidentialité, l’astuce de la méthode investiguée est de transformer cet ‘arbre veineux’ à travers de l’intelligence en un code unique qui ne permet plus de reconstruire l’arbre veineux. Chez l’adulte, la méthode en investigation et amélioration utilise la paume de la main, qui est chez le nouveau-né souvent fermée.

Participation de petits patients en néonatologie

Grâce au consentement de nombreux parents dans notre service, des images anonymes des veines du pied et chez quelques bébés de la main ont pu être prises pour le HACKATHON permettant ainsi à des ‘geek’ en informatique de travailler en collaboration étroite pendant de longues heures. Ceci a permis de faire un bond en avant, étant donné que la méthode n’avait jamais été testé en vrai chez des nouveau-nés. De plus, pour l’équipe plus habituée aux écrans informatiques qu’à une situation de soins néonatals, l’expérience émouvante a donné un encouragement et une motivation extraordinaire pour avancer dans le projet.

Le jury a honoré notre équipe avec le 3ème prix du HACKATHON des HUG 2017. Il faudra néanmoins encore du temps pour que ce projet aboutisse à un outil d’utilisation courante. Le progrès en 36 heures était exceptionnel; entre autre nous savons maintenant que le dos de la main est le meilleur site de relevé pour le nouveau-né.

 

L’équipe de chercheurs ‘Veintree’

Prise d’image

Le Dr. Christoph Bron qui est l’inventeur de la méthode, a réunie un team de jeunes informaticiens avec des spécialités différentes pour avancer sur le projet aussi vite que possible. En tant que responsable de l’unité de néonatologie, j’étais enthousiaste de participer à ce défi. Dans notre groupe, il y avait aussi Laure Giossi, une représentante des patients des HUG. Elle représente la voix de toute l’équipe lorsqu’elle dit se sentir privilégiée et très touchée d’avoir été admise dans l’intimité d’un service très spécialisé et peu connu pour prendre les images et échanger quelques mots avec les parents. Ainsi, la néonatologie a participé à ce HACKATHON HUG 2017 grâce à votre participation.

Merci!

Merci aux bébés de la néonatalogie: ils se sont prêtés à une prise d’images qui a demandé une période de plusieurs secondes d’immobilité pour être utilisables et donc une petite attente pour attraper le moment opportun. Merci aux parents de la confiance à notre équipe pour ce projet et aussi pour ces instants uniques de la vie de leur enfant qui ont encouragé et motivé les chercheurs de notre groupe.

Le 3ème prix

Grâce à vous tous, notre équipe a obtenu le 3ème prix du HACKATHON des HUG 2017. C’est une reconnaissance de l’importance du projet et de l’énergie et bonne volonté amenées par chacun: chercheur, parent et enfant. Le grand progrès de ces 36 heures était l’appréhension de la situation très spécifique du nouveau-né et les adaptations informatiques d’intelligence artificielle nécessaires. Il a permis, en très peu de temps, un grand saut en avant et conduira maintenant à des modifications technologiques de la caméra infrarouge. Nous espérons ainsi bientôt avoir un appareil qui permettra de réunir des familles dans des situation de crise.

 

Partagez cet article

Riccardo Pfister

Publié par Riccardo Pfister

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *